Salle des nouvelles

Pour diffusion immédiate

le 15 décembre 2015

Le Musée des sciences et de la technologie du Canada fait l’acquisition d’hitchBOT!

Ottawa, le 15 décembre 2015 – Le Musée des sciences et de la technologie du Canada est ravi d’annoncer l’acquisition d’hitchBOT, le petit robot autostoppeur canadien bien-aimé! La version originale d’hitchBot s’ajoutera à la collection du Musée sur les communications et l’informatique.

Le gentil robot aux bottes de pluie, au corps formé d’un seau et à la tête en cloche à gâteau a été conçu à Port Credit, en Ontario, par David Harris Smith (Université McMaster) et Frauke Zeller (Université Ryerson). Aux dires de ses concepteurs, hitchBOT est un robot à l’esprit libre qui adore explorer et faire connaissance avec les gens.

Le 27 juillet 2014, hitchBOT a amorcé son périple à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Vingt-six jours plus tard, il avait déjà parcouru plus de 10 000 km, ayant été recueilli 19 fois sur le pouce, pour arriver sain et sauf à Victoria, en Colombie-Britannique, le 21 août 2014.

En 2015, un autre hitchBOT a vu le jour, en prévision de nouvelles aventures en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis. Malheureusement, le pauvre a connu une fin prématurée à Philadelphie, en août dernier. Toutefois, la version originale d’hitchBOT – couverte des signatures et des bons souhaits récoltés pendant sa traversée du Canada en 2014 – demeure intacte et est maintenant sous la protection du Musée.

« C’est un moment très palpitant pour nous tous », de déclarer Tom Everrett, conservateur des technologies et communications au Musée. « Non seulement hitchBOT s’inscrit de façon novatrice au chapitre de l’interaction entre l’humain et la machine, mais son récit de voyage pancanadien et son expérience communautaire touchent tous les Canadiens. »

HitchBOT se sert de son intelligence artificielle, de son système de reconnaissance vocale et de ses mouvements robotiques (voyants lumineux et gestes des mains) pour interagir avec ses compagnons humains. Au cours de ses déplacements, il était, et continue de l’être, très actif sur les réseaux sociaux; il peut se vanter d’être suivi par plus de 63 000 adeptes sur Twitter et 25 000 abonnés sur Instagram, et d’avoir reçu au-delà de 100 000 « j’aime » sur Facebook. Des projets sont prévus en 2016 pour la version originale d’hitchBOT – restez à l’affût!

- 30 -

Personne-ressource :

Joanne Ghiz
Agente de relations avec les médias
Société des musées de sciences et technologies du Canada
jghiz@techno-science.ca
613-410-5943

Retour au haut de la page